top of page

COMMENT AGIR POUR PASSER VERS UNE MODE PLUS VERTUEUSE ?



De nombreuses initiatives émergent pour construire une mode plus vertueuse et durable.


Une mode éthique est une industrie qui respecte à la fois l’environnement, les droits humains et les conditions de travail et ce n’est clairement pas le cas pour de nombreuses marques dites de fast fashion.


La team vous éclaire sur les effets néfastes de l’industrie de la mode et des solutions à intégrer dans ses habitudes pour ainsi se diriger vers une consommation plus responsable.



Les dessous de la fast fashion


L’industrie de la mode est la deuxième plus polluante au monde et son empreinte carbone est estimée à 1,2 milliard de tonnes de Co2.

La fast fashion à un poids croissant pour le climat, les marques proposent plus de 36 collections à l’année alors que nous sommes traditionnellement sur 4 par an.


Cette mode, rapide et jetable qui surproduit et dépend de la surconsommation, est désastreuse pour l’écologie puisqu’elle utilise des milliards de mètres cubes d’eau chaque année, du pétrole, produit d’importantes émissions de gaz à effet de serre, notamment pour les transports du textile et des produits finis qui se font majoritairement en avion et pollue les eaux et les sols avec les particules contenues dans le polyester.

Cette industrie est aussi néfaste pour son non-respect des droits de l’homme : exploitation infantile, mauvaises conditions de travail et surexploitation des travailleurs.


L’objectif premier de ces marques de fast fashion comme Zara, Shein mais aussi SMCP, qui est considéré comme un groupe plus haut de gamme (Sandro, Maje, Claudie Pierlot), est de proposer des collections sans cesse renouvelées pour inciter les consommateurs à consommer.



Une prise de conscience


En tant que consommateur, nous prenons de plus en plus conscience du côté sombre de la fast fashion et de ses impacts négatifs que ce soit sur l’écologie ou sur les conditions humaines.


L’envie de consommer mieux a surtout pris son ampleur lors de la pandémie de Covid-19 et de la crise sanitaire, bien qu’elle apparaissait déjà avant.

Afin de consommer mieux et jouer un rôle dans la contribution d’un monde plus écolo, il est primordial de changer son mode de consommation. Et pour cela, se diriger vers des articles de meilleure qualité, durables et éthiques.


Pour s’adapter à cet éveil des consciences et poussées par ce nouveau mode de consommation, plusieurs grandes marques tentent d’agir positivement et se tournent vers des pratiques plus responsables, que ce soit des produits éco-conçus, de l’upcyling, ou de la seconde main. À présent, le marché de la seconde main ne cesse d’évoluer et devrait atteindre plus de 60 milliards de dollars d’ici 2025.



En quoi la seconde main apparaît comme une mode zéro déchet.


La seconde main se distingue comme la mode « green » par excellence.

En plus de faire un geste pour l’environnement, de ne faire zéro production, de limiter le gaspillage et l’utilisation de nouvelles ressources, la seconde main permet aussi de vider son dressing et de pouvoir dénicher des pièces uniques !


Acheter de la seconde main c’est agir de manière responsable, donc minimiser son impact environnemental et sociétal, et favoriser les bonnes pratiques en termes d’éthique et de droits humains. C’est se faire plaisir tout en ayant bonne conscience.


Mais la seconde main a aussi ses failles. S'offrir un vêtement d’occasion venant d’une marque de fast fashion n'est pas si responsable que ça, l’article revient moins cher mais sa qualité et sa durée de vie sont toujours aussi faibles. Il faut plutôt privilégier la seconde main de vêtements de moyenne ou haute gamme, ceux où la qualité sera bien meilleure et le temps de vie bien plus long.



Nos tips pour y remédier


La team vous a déniché des alternatives éthiques à intégrer dans votre quotidien !

Sans surprise, pour éviter le gaspillage il ne faut pas jeter mais plutôt réutiliser.


Dans votre dressing, achetez des vêtements de seconde main (en ligne ou en boutique), des pièces upcyclées ou alors, optez pour rafistoler vous-mêmes les petits défauts de vos vêtements. Ne vous débarrassez pas si vite de vos chaussures abîmées mais apportez les chez le cordonnier.


Dans votre salle de bain, que ce soit les cotons, les brosses à dents ou les shampoings, ils ont tous leurs alternatives écoresponsables. Utilisez des cotons lavables, achetez des brosses à dents en bois et privilégiez les shampoings, gels douche et savons solides plutôt que ceux en bouteilles plastiques.


Au rayon cuisine, adopter les sacs en filet réutilisables pour choisir vos fruits et légumes et optez pour les brosses à vaisselle en bois pour remplacer les éponges. Besoin de nouvelles assiettes ? Allez chiner, vous trouverez de la belle vaisselle vintage.


GIVE A SECOND CHANCE TO CLOTHES !



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page